Les Écoles Abandonnées du Japon

Les Écoles Abandonnées du Japon

J’ai toujours eu un faible pour les écoles abandonnées japonaises. Non seulement parce qu’elles s’écroulent en beauté dans des campagnes reculées, mais aussi et surtout car elles sont le berceau de l’âme japonaise.

Abandoned Wooden School

Une école de bois s’écroule.

Ces écoles de bois datent pour la plupart d’avant la Seconde Guerre Mondiale et certaines ont même été construites pendant l’ère Meiji. Aujourd’hui, la plupart de ces petites écoles très locales sont fermées depuis que la présence de jeunes dans les villages s’est affaiblie. Il y en a probablement des milliers au Japon, des plus ou moins grandes et des plus ou moins abandonnées.

Japanese Wooden Classroom

Une classe de bois.

Le fonctionnement de ces petites écoles reflètent cependant toujours très bien la société japonaise d’aujourd’hui, alors pour agrémenter ces photos, je vous propose une introduction sur le système éducatif au Japon via des détails curieux. J’espère que cela donnera un peu de vie aux photos !

L’école japonaise

Les étudiants se rendent à l’école à pied, ou alors c’est maman qui les emmènent. Au Japon, il n’y a pas de bus scolaires ! Et aller à l’école à vélo, c’est rare : en ville c’est interdit, mais parfois autorisé à la campagne. Nous sommes très loin de la France où les élèves vont au collège en cyclomoteur débridé, la clope au bec !

Wooden School in the Valley

Dans la vallée, une école.

Les élèves ont tous un cartable similaire, parfois acheté ou hérité d’un membre de la famille. Attention, si les parents emmènent leur enfant à l’école, ils ne doivent surtout pas porter leur cartable… au risque de se faire réprimander par le professeur ! Au Japon, l’étudiant doit tout faire lui-même. Pas si loin de là, en Chine, c’est exactement le contraire : les parents doivent tout faire pour aider leurs enfants.

Old Japanese Classroom

Vieille école près de la Forêt des Suicides du Mont Fuji.

Les premières journées à l’école primaire sont entièrement consacrées au comportement et à la tenue en classe. Les élèves apprennent à disposer leurs livres et leurs crayons sur le bureau, à se lever, s’asseoir, et à comment prendre des notes ou encore poser des questions. Les cours ne commenceront que quand les élèves auront bien assimilées toutes ces règles.

Dark School Corridor

Mélancolique ou glauque ?

Les cours durent 50 minutes, avec des pauses de 10 minutes entre chaque. Ces pauses sont véritablement des repos étant donné que les élèves ne changent pas de classe : ce sont les professeurs, quand ils en ont plusieurs, qui se déplacent. Il n’y a pas cependant de longues récréations comme en France en dehors de la pause de midi (qui dure environ une heure).

Ninomiya Sontoku Haikyo

Ninomiya Sontoku.

Haikyo Playground

Balançoire abandonnée.

Devant les écoles se trouve quasiment toujours une statue de Ninomiya Sontoku, un philosophe – économiste de l’ère Edo. Il ne représente donc pas un étudiant, mais il était connu pour étudier constamment dès qu’il en avait l’occasion.

Ninomiya Sontoku

Ninomiya Sontoku.

La statue est basée sur la phrase d’un roman : « il montait très tôt dans les montagnes pour aller chercher du bois avant le chant du coq ko-ke-kok-ko !. Il étudiait et travaillait chaque jour pour nourrir son petit frère bébé et sa mère. C’est de cette façon qu’il devint le grand maître Ninomiya Sontaku d’Odawara au Japon ». Un brave type.

Beautiful School in Japan, Ibaraki

Extérieur d’une école, Préfecture d’Ibaraki.

La salle de classe est intimement lié aux ~ 40 élèves qui vont y étudier pendant une année voire deux années complètes. La classe est appelée kumi et on y compte environ 40 élèves, eux-mêmes séparés en groupes. La classe a un délégué et il en va de même pour chaque groupe. Ceux-ci sont choisis par le professeur (qui parfois demande l’avis des élèves, mais sans faire de votes) et il en va de même pour la disposition des élèves dans la classe. Il n’y a ainsi pas de bataille pour être au fond de la classe comme en France 😉

Abandoned Classroom in Ibaraki

Salle de classe abandonnée mais très propre.

Quand j’étais enfant, les bureaux étaient en bois, pour deux personnes et ils étaient inclinés. On pouvait les ouvrir et mettre nos livres à l’intérieur, mais on le faisait rarement vu qu’ils étaient utilisés par plusieurs classes. Au Japon, je n’ai jamais vu ce genre de bureau, d’ailleurs je doute qu’ils existent encore même ailleurs.

Wooden School in Winter

École perdue dans la neige.

La plupart des élèves restent silencieux pendant les cours. Même s’il est possible en théorie d’arrêter le professeur pour poser une question, personne ne le fait. La réalité est vraiment différente des animés ! Sauf peut-être pour les jupes que les étudiantes se raccourcissent au lycée…

Abandoned School in Nara

Une chaise filante.

Le professeur rentre dans la classe et donne ainsi un cours de 50 minutes, sans s’arrêter. Si les élèves ne comprennent pas bien le cours, ils peuvent participer à des cours de soutien assez spéciaux, payants et il paraît très pragmatiques (mémorisation – régurgitation de concepts). Ils sont appelés juku.

Haikyo Classroom

Ça serait sympa avec un fantôme !

Les écoles abandonnées sont incroyablement propres comme si elles s’accrochaient à leurs bonnes vieilles habitudes. Au Japon, les écoles sont impeccables et nettoyées uniquement par ses élèves. Alors, viendraient-ils encore ?

Satsuka School

L’École de Satsuka.

L’école est responsable de la tenue et du comportement des élèves à l’intérieur de l’établissement mais également à l’extérieur. Ils se doivent de faire régulièrement des tours de garde dans le village et ses environs.

Japanese Ghost at School

T’as fait tombé un truc par terre !

Les professeurs visitent aussi les familles des élèves non seulement pour les inspecter, mais aussi pour les avertir sur le comportement de leurs enfants si ces derniers ne se conforment pas aux règles.

On Second Before The Apocalypse

L’heure de l’apocalypse.

Le repas du midi est dégusté dans la salle de classe. Si l’école est grande, il peut y avoir une cuisine où les plats sont préparés. Autrement, les élèves se doivent d’emmener leur propre bento.

School of the Statues

L’École des Statues.

Les professeurs inspectent les élèves de la tête aux pieds, en passant par les ongles et le make-up pour les filles. Il y a cependant un petit paradoxe sur l’hygiène : après le cours de sport, les élèves de l’école primaire ne prennent pas de douche et parfois gardent les mêmes affaires.

Jordy Meow As The Teacher

Le Professeur.

Comme on le voit, dans l’éducation japonaise l’individualisme n’existe quasiment pas et n’est seulement encouragée que pour les loisirs typiquement japonais, la musique, la poésie, ou des sports tels que… le golf.

Jordy Meow As The Sculptor

Le Sculpteur.

Comme on le dit d’ailleurs en japonais…

Crazy Classroom

C’est fou ce qu’il s’est passé ici.

出る釘は打たれる。
LE CLOU QUI DÉPASSE DOIT ÊTRE DÉFONCÉ.

School Of The Piano

L’École du Piano

Alors, tiens-toi bien. Sinon t’vas voir ta gueule à la récré !

Abandoned Piano

Et voici le piano.

La vraie traduction n’est pas “défoncé”, mais “enfoncé”, mais j’espère que vous l’aviez deviné. Et en vérité, le clou enfoncé se traduit plus littéralement par de la critique (très souvent perverse) plutôt que par le coup de marteau.

La Corée du Nord au Japon

Incroyable mais vrai, l’on trouve aussi des écoles nord-coréennes au Japon. Les deux présentées dans cette section sont abandonnées, mais il y en a encore beaucoup d’actives et il y a même une université nord-coréenne en plein Tokyo. Mais que font-elles au Japon !?

North-Korean School of Matsumoto

L’École Nord-Coréenne de Matsumoto.

La réponse est en fait assez simple. Le Japon a occupé la Corée pendant 40 ans avant la Seconde Guerre Mondiale et beaucoup de Coréens (alors considérés comme des nationaux japonais) ont déménagé au Japon. Vient ensuite la capitulation du Japon, les Coréens regagnent leur nationalité d’origine et sont alors appelés des ressortissants de Joseon (qui représente le royaume de Corée avant qu’elle soit séparée en deux).

Abandoned Human Skeleton

Squelette humain abandonné !

En 1965, le Japon reconnaît la Corée du Sud comme ayant un gouvernement légitime et propose alors aux ressortissants de Joseon de devenir des Sud-Coréens. Ce qui ne le font pas deviennent automatiquement… Nord-Coréens, vu que Joseon ne représente plus rien.

Sciences Class

Poissons séchés.

Ces Nord-Coréens n’étant pas peu fiers de leurs origines n’ayant au final pas grand-chose en commun avec cette Corée du Sud américanisée et toute neuve font alors construire leurs propres écoles. Elles sont officiellement financées par le régime Nord-Coréen via l’association de Chongryon (qui représente les Nord-Coréens du Japon et dont le business le plus important est le pachinko). En contrepartie, ces écoles se retrouvent avec l’obligation d’utiliser des manuels nord-coréens et de scotcher aux murs les icônes du pays, les deux Kim’s. Bien-sûr, pas le dernier vu que sa tête ne rentre pas dans le cadre conçu par le parti.

North-Korean School in Gifu

École Nord-Coréenne à Gifu.

On compte encore 10,000 élèves dans les écoles nord-coréennes au Japon.

Conclusion

En juin dernier, je me retrouve dans une école abandonnée de la préfecture de Mie. C’est le bord de mer et l’endroit, avec son petit port très mignon, me rappelle une scène de Ponyo. Mes amis visitent l’école de fond et comble alors que moi j’attends dans la cour de récréation, un peu endormi.

Abandoned School in Mie

Dans la Préfecture de Mie.

J’aperçois un vieil homme qui monte les marches et je m’inquiète alors pour mes amis en train d’explorer l’école. Sera t-il furieux ?

Silent School Corridor

Un couloir silencieux.

Non, en fait pas du tout, il est ravi. Mes amis sortent de l’école, on s’assoit sur un banc avec lui et il nous raconte alors sa vie. Il était lui-même un étudiant de cette école il y a 60 ans. Depuis que l’école a fermé, il y a maintenant une trentaine d’années, il vient quasiment tous les jours pour ratisser et nettoyer. C’est facile pour lui car il vit tout près d’ici, à cinq minutes à pied. Alors que nous repartons vers notre voiture, sa femme nous interpelle. Vous viendrez bien manger avec nous ?  Tiens, ces deux locaux très gentils ont dû se rencontrer dans cette école 🙂  Mais nous nous excusons pour reprendre la route vers de nouvelles aventures. J’ai toujours l’estomac aussi vide, mais au moins mon coeur lui est bien rassasié.

Jordy Meow at School

Jordy Meow à l’école !

J’espère que vous avez apprécié cet article autant que mes précédents à propos des Hôpitaux Abandonnés du Japon et des Petites Cliniques Abandonnées Nippones. Si vous ne les avez pas encore lus, c’est le moment ! 🙂 Il y a aussi sûrement des erreurs et/ou des approximations dans cet article alors ça serait génial d’avoir des retours en commentaires de papas et de mamans au Japon.

En attendant, si vous voulez visiter une école sympa qui ressemble à celles présentées, je vous conseille l’École de Kamioka, dans la préfecture d’Ibaraki (la carte est incluse dans cet article).

  • blackstoneD

    Bel exercice, en plus j’ai appris l’histoire des écoles Nord Coréennes, ce qui confirme les bizarreries japonaises rencontrées parfois là-bas.
    je vais aller faire un tour sur les deux autres posts cités.
    Bonne continuation

    • Un paradoxe encore bien vivant, en effet. Mais c’est à se demander de ce qu’il adviendra de ces écoles, des élèves et de leurs familles une fois que la Corée du Nord sera dissoute 😉

  • sauria

    J’adore ! La statue est très belle, entourée de verdure. C’est étonnant comme à chaque fois, les lieux semblent avoir été abandonnés soudainement : tout est encore là, à leur place et notamment les objets….C’est clair que l’on s’attend à voir surgir un fantôme à tout moment ! Les photos sont superbes et les commentaires les mettent bien en valeur ! Merci de me faire voyager 🙂

    • Je pourrais faire une série sur ces statues tant j’en ai vues 🙂 Je pense que ces écoles sont fermées de façon non-définitives au début avant d’être finalement oubliée. C’est pour ça que tout s’y trouve encore 🙂 Pas mal d’écoles sont aussi pas mal utilisées par le voisinage pour des évènements ce qui explique qu’elles ne soient pas trop sales, parfois rangées, les tables mises sur le côté, etc…

  • C’est encore une fois un superbe article Jordy. Ca donne même envie d’aller visiter ces lieux de cultures et d’apprentissage. C’est un peu regrettable de ne pas avoir le même passif en France vis à vis de son école. Il y aurait à mon sens quelques bons principes à importer ici.

    • Mon école en France s’est pris un coup de bulldozer pour être remplacée par un centre commercial sans aucun charme… c’est vraiment triste ! J’aurais adoré qu’un explorateur aille y prendre des photos avant ça. C’était un super vieil immeuble avec des tables en bois, une école catho… À l’époque je m’en fichais, mais maintenant je réaliste qu’elle était vraiment spécial avec une ambiance très particulière. C’est con 🙁

  • Piloute Dadou

    je doute que ce type d’école et d’éducation soit fait pour la France. Les parents français n’ont pas du tout le respect de l’instituteur.

  • JB Doumenjou

    Superbe article, il laisse planer une sorte de nostalgie bienfaisante. Nous aurions malheureusement du mal à visiter notre école primaire 😉 Apprendre sur le contexte des photos est une bonne formule, vivement la prochaine aventure 🙂

    • Est-ce que ça te rappelle nos chères et tendres années ? 🙂 J’adorerais retrouver des vieilles photos de notre école, ça serait génial… Je me rappelle de nos vieux bureaux en bois, la colle Cléopâtre, et deux vieux PC en fond, l’un monochrome Olivetti et l’autre couleur Tandy. C’est un souvenir assez précis d’une année ça 😉

  • FinalFan

    Merci pour ce tour d’horizon avec l’aspect culturel (surtout la fin avec la Corée du Nord) qui va avec !

    • J’ai adoré parlé de l’aspect culturel simplement avec les photos. Beaucoup mieux que de faire un récit sur le thème de l’abandon et de l’oubli je pense !

  • -Meg-

    Bonjour je suis une lectrice fantôme, mais tes photos sont définitivement magnifiques merci des les faire partager ! 🙂 Je me demande comment tu fais pour trouver tous ces lieux c’est tellement… diversifié. Bonne continuation ^^

    • Merci lectrice fantôme ! Tu te demandes ? Demandes-moi 🙂 Au plaisir de te revoir dans les parages petit fantôme ! ^^

  • Mary

    Superbe descriptif de la découverte que nous avons ainsi faite avec vous !

  • 내안 가득히

    Superbe article, j’ai beaucoup aimé.

    • Je suis ravi, merci beaucoup 🙂

      • 내안 가득히

        Et les photos donnent beaucoup de cachet à l’article en tout cas ça donne envie d’aller y faire un tour ne serait-ce que pour ressentir je ne sais pas moi l’atmosphère ^^ (je réponds deux mois plus tard sorry)

        • N’hésite pas à visiter le reste du site, tu risques apprécier certains articles très similaires à celui-ci (ceux sur les cliniques et hôpitaux par exemple).

  • ZikZak

    Je ne connaissais pas ce site web mais je ne vais pas le laisser à l’abandon, il va me falloir le visiter d’ici peu.

    • S’il te plaît 🙂 Si tu as aimé cet article, alors tu te dois d’aller voir les autres dans la même veine, les hôpitaux, parc d’attraction et bien-sûr Gunkanjima !

  • Mary Maurin

    Merci d’avoir partagé ces photos , c’est sûr que c’est la jour et la nuit avec les écoles Françaises 😉

  • Karoiju Robert

    Ouaaah certaine fond peur, j’ai l’impretion qu’il pourrait y avoir plein de Yokai dedant pendant la nuit ! ><

    • Nonnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnn. Je n’y ai rencontré aucun fantôme. C’est safe 🙂

      • Karoiju Robert

        Prouve moi que t’es encore vivant !! Et j’irais !!

        • Ok ! Voilà une preuve : http://www.amazon.fr/dp/295431253X

          • Karoiju Robert

            Hu hu hu ! et t’y es allé la nuit ? O^O

          • J’y vais la plupart du temps le jour car c’est plus sympa pour les ambiances… mais la nuit c’est arrivé. C’est surtout car je suis matinal et j’essai de démarrer mes journées très tôt, plus que le fait d’y aller de nuit pour le côté glauque ou macabre 😉 Mais sur ce site tu verras d’autres ruines visitées pendant la nuit.

          • Karoiju Robert

            C’est tellement passionnant, J’aimerais vraiment les voir en vrai. Mais j’aurais quand même un peu peur !
            Mais bon si y’a des survivants. C’est que c’est un peu près bon. J’espère que ses lieux ne serons pas détruit un jours… Faut le temps que je puisse y aller (le temps de préparer un masse d’arme) ! ><

  • iraya huen

    les photos sont vraiment magnifiques et intrigantes !

  • Salomée

    Super article ! Très intéréssant et puis, très belles photos 🙂 Merci !

  • meuh11

    Retour en enfance !! Les photos des salles de classes sont vraiment bien, je ne trouve pas ça effrayant mais plutôt paisible 🙂 même le squelette a une bonne tête ^_^ Très belle implication de ta part en nous jouant le rôle du prof et de l’élève ça rajoute une bonne ambiance à cet article 😉 Par contre : 40 élèves par classe O_o ça fait pas un peu trop ? Et malgré plusieurs bons cotés de ce système je trouve dommage le fait qu’il n’y ait aucun échange professeur/élèves lors d’un cours.

    • Pareil, je trouve ça paisible et l’atmosphère est agréable. Tu as l’impression que le temps s’arrête quand tu rentres à l’intérieur, c’est super. 40 élèves en classe ça va vu qu’ils ne parlent pas 😉 En tout cas le manque d’échange est clairement un problème et tu le vois bien ressortir dans la société japonaise…

      Ah oui, moi en prof, bon, faut se lâcher parfois ! J’ai décidé de prendre de plus en plus de photos de moi pour le challenge et j’espère que ça plaira sans paraître orgeilleux.

  • ABrun

    Parfait et intéressant comme d’habitude 😉

  • Paulo-Chon

    Très sympa cet article, jolies photos et plein de détails que je ne connaissais pas sur la scolarité à la japonaise (le coup de l’apprentissage des règles dès le début et les pauses de 10 minutes toutes les heures je trouve ça génial!!)
    Et sinon tu me fais penser à Phoenix Wright sur la photo du prof^^

  • Tres chouette.
    A noter que certaines de ces ecoles sont encore en service et sont magnifiques.
    A la difference de la France, parents et professeurs se plaisent a y entretenir une tradition et a y creer une histoire au lieu de demander a etre re-installer dans des batiments neufs mais sans ame.

    • En général au Japon ils ne les détruisent pas pour les remplacer, c’est vrai. En France, toutes ces bonnes vieilles petites écoles ont complètement disparu…

  • Varry Christian

    Vraiment un super boulot Mr Meooooow;magnifique photo ,les commentaires top je suis Fan à 100%

  • Manon Lemonnier

    Où est ce que tu as vu qu’aller en vélo à l’école est interdit ? Perso j’ai été au Japon et tous les élèves allaient en vélo au Lycée (à Kyoto du moins) et j’ai souvent vu des vélos dans les rues de Tokyo ^^

    • J’ai l’impression aussi mais aller à l’école en vélo à l’école primaire c’est en général interdit… sauf à la campagne. Par contre à Kyoto c’est peut-être différent ?

  • Thomas Martin

    Toujours sympa de lire les articles ici 🙂

  • original-jerem

    Un véritable voyage visuel… Merci !

  • Cookies Sama

    punaise, j’ai adorer tes mots !!! j’ai pas apprise grands choses, mais tu expliques tellement bien, que j’ai cru apprendre XD

    Je ne suis pas revenue sur ton site depuis longtemps, je vais y refaire un tour sa me fait du bien .

    au faite, ici japan a parler de ton livre que tu vas sortir … ou qui est sortie , je suis très intéresser, parce que a la base, j’adore tes photos, sa sera une excuse de me l’acheter .

    • Alors tu l’as lu mon livre ? 🙂 Tu as vu qu’il était sorti ?

      • Cookies Sama

        toujours pas, j’ai eu quelques petits problemes d’argents … -_- * m’enfin, j’y penses quand mm quand je passe a coté d’une librairie . Faut vraiment que sa devienne ma resolution de l’annee xD

        • Ah, pour les livres (et surtout Nippon No Haikyo) j’y consacre un page avec tous les petits liens qu’il faut : http://www.totorotimes.fr/livres/. Va voir 🙂 Tu peux le commander dès maintenant et l’avoir demain 😉

          • Cookies Sama

            je ne savais pas qu’il était vendu a la Fnac ! je vais y penser vraiment, j’ai pas encore lacher l’affaire . je te remercie pour les precisions. ( bonne journee a toi, moi je vais me coucher )

  • Cookies Sama

    j’ai parcourue ton livre encore une fois et je suis rester sur une photo de l’ecole satsuka , il est ecrit quoi sur le tableau? là où c’est marquer ” sa serait sympa avec un fantome “

    • Probablement les noms des anciens élèves qui sont revenus la visiter lors d’une journée commémorative !

  • Nini

    Ça m’a fait rêver! Merci 🙂

Facebook

Qui suis-je

azalea, drone, flower, japan, japanese, kyushu, natural, nature, saga, spring

Je suis Jordy Meow, un photographe français qui vit au Japon depuis près de 10 ans. J'aime découvrir des lieux authentiques, étranges, méconnus mais merveilleux. Je suis auteur de plusieurs livres et je prépare des guides sur le Japon en dehors des sentiers battus. Si vous souhaitez m'aider un peu pour que ce site évolue plus vite, rendez-vous sur mon Patreon et... suivez-moi :)

asia, autumn, hokkaido, japan, japanese, lake, natural, nature, season, seasonal

Subscribe To Our Newsletter

Join our mailing list to receive the latest news. Only once a month :)

You have Successfully Subscribed!