asia, japan, japanese, kanto, shinjuku, tokyo

Une Histoire de Fantôme

Les explorateurs urbains étant assez douteux de l’existence des fantômes, je ne suis pas certain qu’en faire la chasse fasse partie de l’urbex. C’est donc purement par chance, il y a quelques jours, que nous nous sommes retrouvés dans un groupe de chasseurs de fantôme. Bien-sûr, nous nous sommes joint à eux pour partager leurs aventures !

Ghost Story - Hell Temple
The Hell Temple.

 

The Oiwa Ghost Story

Retour à la période Edo, à Yotsuya (où nous nous trouvons actuellement). Dans ces temps là s’y trouvait un couple très charmant, vivant une vie modérée. La femme, Oiwa, était gentille autant que peut l’être une femme Japonaise et aimait beaucoup son mari, même si celui-ci manquait de fortune et de gloire. Aussi, elle attendait  joyeusement l’arrivée de son bébé. Son mari cependant, Iemon, était une créature plus ambitieuse. Il n’était pas du tout satisfait de ce qu’il avait. Et comme dans toutes les histoires d’amours, il y avait en fait une autre femme. La troisième femme, Oume, était bien plus jeune et riche, et tomba désespérément amoureuse de Iemon.

Ghost Story - Oiwa Temple III
Inside Oiwa Temple.

On tourne maintenant dans une petite ruelle. Tandis-que l’histoire se fait plus intense, un chat miaule dans le lointain.  “Faites attention !” dis la conteuse, “les pleurs du fantôme ressemblent à ceux du chat”. L’histoire continue alors. Iemon eut idée d’un plan très rusé; il empoisonna sa femme, afin de pouvoir se libérer et ainsi de s’unier à Oume à la place. Mais le poison déforma le visage d’Oiwa sans toutefois la tuer. Il dû alors la pousser du haut d’une falaise pour s’en débarrasser : un succès. Plus tard, ce fut la nuit précédent le mariage avec sa future femme, Oume. Nous nous trouvons maintenant en face de notre destination, le temple construit pour calmer le fantôme d’Oiwa. Alors, que s’est t-il passé ?

Ghost Story - The Oiwa Temple
Entrance of the Oiwa Temple.

Iemon était sûrement en train d’apprécier sa victoire ce soir là quand il aperçu alors la lumière de la lanterne de sa chambre s’atténuer. Il s’en approcha pour la vérifier, mais la lanterne commença à se transformer, se mettant à ressembler au visage défiguré d’Oiwa juste avant sa mort ! Effrayé, il sorti alors son sabre et balaya nerveusement en face de lui. Le visage disparu instantanément, laissa la lanterne seule, sur le sol. Maintenant les chasseurs écoutent l’histoire plus attentivement, tout en pénétrant dans le sanctuaire dédiée à Oiwa. L’histoire atteint alors son apogée.

Ghost Story - Kuniyoshi Oiwa

Après une bonne nuit de sommeil, Iemon décide d’oublier l’illusion qu’il vit le soir précédent, et plutôt d’apprécier son succès. Tout se passa très bien ensuite jusqu’au moment où il souleva le voile de sa nouvelle épouse Oume : c’est l’affreux visage d’Oiwa qu’il vit à la place ! Terrorisé, il sort de nouveau son sabre et décapite Oiwa. Mais bien-sûr, c’est la tête d’Oume qui roula par terre. Iemon quitta la salle en courant, et chercha un endroit pour se cacher. Mais le rire d’Oiwa le suivait partout, où qu’il aille. Il se retourna, agita son sabre désespérément pour se débarrasser d’Oiwa, seulement pour s’apecevoir qu’il venait de tuer cette fois le grand-père d’Oume.

Ghost Story - Oiwa Temple
The Oiwa Temple, in the most haunted street in Tokyo.

Violemment chassé par Oiwa, Iemon se retrouvera sur la falaise, la même de laquelle il poussa Oiwa. Les gens disent alos avoir vu une femme pousser Iemon de la falaise, et ensuite sauter à sa suite, avec un glauque et affreux rire tout le long.

Ghost Story - Defaced Fox
A defaced fox in Oiwa Temple. Coincidence?
Ghost Story - Oiwa Article
Article about Oiwa.

 

Haunted Tokyo Tours

Ainsi se termine l’histoire d’Oiwa, mais le Haunted Tokyo Tour débute juste ! Notre leader, Lilly, nous emmène maintenant à d’autres destinations. Chacune d’entre-elle a sa propre terrible histoire.

Ghost Story - Oiwa Temple II
Front of Oiwa Temple.

Pendant que l’on marche, on tombe de nouveau sur un spot dédié à calmer l’esprit d’Oiwa. Apparemment elle devait vraiment être une tare pour tout le voisinage de Yotsuya ! De nombreux charmes se trouvent sur un mûr. Espérions que Oiwa a finalement trouvé la paix et qu’elle ne partira pas à notre poursuite aujourd’hui.

Ghost Story - Oiwa
Oiwa! Calm down!
Ghost Story - Haunted Tokyo Tour
The Haunted Tokyo Tour!

Il n’y a pas seulement que des fantômes durant notre tour, mais aussi des extra-terrestres. Dans la photo ci-dessous, c’est un gros bout de météorite. On le trouve dans un magasin très spécial contenant beaucoup d’objets étranges. Ce magasin est en fait une secte qui s’occupe des relations avec les extra-terrestres. Le propriétaire a apparemment eu de nombreuses discussions avec eux, et il se trouve maintenant assis silencieusement dans son magasin, avec un signe de sa secte autour du cou, cherchant à vendre un tas de pacotilles à base de météorites.

Ghost Story - Meteorite
A meteorite for sale, for a few billions yens.

En se promenant autour du voisinage le plus hanté, on s’attend forcément à trouver des endroits abandonnés. Et bien-sûr, on s’est retrouvé en face de nombreux d’entre-eux cette soirée là ! Notre leader habite Tokyo depuis plus de 30 ans et elle nous impressionna avec son savoir à propos de tous ces endroits bizarres qui sont partout autour de nous. La photo ci-dessous à été prise par la fenêtre d’une maison abandonnée, recouverte de feuilles.

Ghost Story - Abandoned House
An abandoned shop somewhere in Shinjuku.

Et nous voici à notre destination finale ! Le Tokyo Freak Show ! C’est un évènement avec une longue histoire, et apparemment c’est le dernier show qu’ils tiendront. Il semblerait que ce show soit géré par une famille de bizarres. En regardant les vieilles photos du show, on s’aperçoit que la propriétaire fut il y a longtemps une fille super sexy, faisant un tas de trucs écoeurants. Durant notre soirée, une de ces filles mangea un bout de serpent, après l’avoir croqué et saigné avec férocité, et cracha le reste sur l’audience. Une autre s’enfila une corde dans le nez, le ressorti par la bouche, et s’amusa à soulever une boîte ainsi. Et elle avait l’air de vraiment souffrir…

Ghost Tour - The Tokyo Freak Show
The Tokyo Freak Show!
Ghost Story - Tokyo Freak Show
Tokyo Freak Show.

Il semblerait que le show ait été bien plus dingue que ça dans le passé. Ils utilisaient de vrai monstres, probablement des sortes de “Elephant Man” ! Wow. Après une telle soirée, on a l’impression de voir des fantômes et des monstres partout ! Tokyo nous apparaît maintenant complètement différente…

Ghost Story - Electric Transformer
Tokyo’s electric transformers are somewhat odd.

Si vous passez à Tokyo un de ces jours, n’hésitez pas à participer à un de ces tours. C’est 3,000Y par personne et c’est vraiment une expérience fun. Vous pouvez trouver plus d’information sur le site de Haunted Tokyo Tours. Nous y retournerons, c’est sûr, ils ont apparemment des cérémonies dans le cimetière d’Aoyama pour parler avec les esprits…

This post is also available in: Anglais

Je m’appelle Jordy, I’m a French born at the south of Bordeaux and this is my website on which you’ll find my articles, software, and photography. I live in Japan so most of it will be about this amazing country and urban exploration.

  • Pingback: Le tour des blogs en 7 jours #2 | Vies Nippones()

  • J’ai adoré!!!!!
    Tu l’as dit….Houuuuuuu ^^
    Tu regardes chaque soir en dessous de ton lit? Ah! Peut-être pas de place en dessous du futon 🙂

    • Malheureusement, à ma maison, pas de futon ! J’aimerais bien cela dit… et de même pour les fantômes, ils seront toujours les bienvenus pour une petite party ! J’attends 🙂

  • Kitsune

    Pour info, l’histoire racontée ici est une histoire traditionnelle japonaise “Yotsuya Kaidan” dont la première version écrite se retrouve dans une pièce kabuki du XIXe siècle. Elle a été adaptée de nombreuses fois au cinéma (merci wikipedia), en animé (elle constitue les 4 premiers épisodes de Ayakashi: Samurai Horror Tales aussi appelé Ayakashi: Japanese Classic Horror), et en “drama”: c’est le premier épisode des “Kaidan Hyaku Monogatari” (dit aussi Kaidan Hyaku Shosetsu, ou 100 Tales of Horror).

    Cf:

    http://en.wikipedia.org/wiki/Yotsuya_Kaidan
    http://fr.wikipedia.org/wiki/Ayakashi:_Japanese_Classic_Horror
    http://wiki.d-addicts.com/Kaidan_Hyaku_Monogatari

    (Je dois avouer que je suis un peu une drama-addict, et j’avais commencé à regarder “Kaidan Hyaku Monogatari” qui est une sorte d’anthologie de contes/histoires à faire peur traditionnel/les japonais/es. Personnellement, je ne suis pas tellement fan du format
    1 épisode-1 histoire sans récurrence des personnages principaux d’un épisode à l’autre, donc j’ai arrêté après le 1er épisode. Mais si vous voulez avoir un aperçu du répertoire japonais de ghost stories et autres horror stories, cela devrait vous plaire. Enfin, comme vous êtes au Japon, vous en avez certainement déjà entendu parlé…).

    Anyway, keep up the good work. I really like your blog.

    • C’est complètement une histoire traditionnelle sur laquelle je suis tombée depuis un nombre incalculable de fois. Je vois ça que tu es une drama addict, tu parles et comprends donc le Japonais parfaitement ? Sinon tu aurais des liens vers des vidéos en Français ou en Anglais ? Ça pourraît intéresser ^^

  • Jeanne Heremans

    avez vous remarqué que dans la maison abandonnée à droite on pouvait distinguer le visage d’une femme avec de long cheveux noir ,le visage se situe en arrière plan a droite.
    jeanne